• Album : L'ile de la Dominique
      <b>swandivefrogwomanuu.jpg</b> <br />
  • Articles récents

  • Commentaires récents

  • Articles récents

  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • juin 2019
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930

Les indiens caraîbes?

     bgback1.jpg    

La réserve des caraïbe:

        Les tout premiers habitants de la Dominique, les indiens caraïbes vivent dans ce que l’on appellent « la réserve des caraïbes » qui leur a été mis de coté pour eux en 1903, il y a environ 3400 personnes de descendance caraïbe qui y vivent sur une environ 3000 hectare de terre sur le coté Est de l’île. Ils élisent leur propre chef pour un mandat de 4ans, l’actuel chef est Charles Williams.[1]Ainsi qu’un représentant à l’assemblée nationale.   

                                                                                                                                              

Economie  :

Economiquement, tout comme le reste de l’île l’agriculture demeure leur principale activité. Ils consomment essentiellement ce qu’ils cultivent, soit des bananes, ignames, madère. Une autre grande activité est la culture de coco qui permet de faire de l’huile et du savon pour l’île. Ils produisent des tomates, du thym, des comcombres dans leur jardin ainsi que quelques arbres fruitiers. Ainsi qu’un peu de d’élevage de poulets, cochons.

Solutions basiques aux problèmes économique des indiens caraïbes:

dominicatopper1.jpg L’évolution du mode de vie des caraïbes qui tend à se standardiser, c’est-à-dire à s’ouvrir sur le monde et à ressembler de plus en plus à celui des Dominicais, à augmenter leur envie et besoin de « produits nouveaux ».  De ce fait, ils sont à la recherche d’argent afin de s’acheter ces nouveaux produits. Mais pour mieux comprendre la difficultés du processus , nous devons savoir que les caribs ont un rapport très particulier avec le travail.                                                                                                                                                                            

Les caribs ont un rapport particulier envers le travail. Ils acceptent de faire un peu de pêche et de jardinage mais l’inactivité est très répandue dans la réserve et ce sont les femmes qui s’occupent de la gérance de la maison. En faite, les caribs ont toujours tenu a garder une certaine « indépendance »  vis-à-vis du travail. Donc d’une certaine manière ils sont oisifs: par exemple, ils ont refusé de travailler dans les plantations et ont préféré se sucider. De cet état de fait, leur revenus est en dessous de ceux des autres habitants de l’île avec un manque d’à peu près 100€/mois.  Les solutions au problème des caribs semblent simple et pourtant elles mériteraient d’etre vraiment mieux étudier et  mis mieux en pratique. Je pense qu’il devrait certe garder leur indépendance mais qu’ils devraient économiquement s’aligner sur la Dominique c’est-à-dire participer à ses tentatives d’évolution. 

 Par exemple, nous avons vu plus haut que la Dominique souhaite miser sur l’écotourisme, il serait alors judicieux de s’alliés au centres touristiques et aux guides touristiques qui font visiter l’île afin qu’il mettent la réserve dans leurs parcours. Ainsi les touristes qui passerons par là seront bien plus nombreux à leur acheter de l’artisanat ou ils pourraient participer à des journées types du genre « vie ma vie » car nous ne devons pas l’oublier, non seulement du fait qu’ils en ont fait un point d’honneur à etre indépendant mais le fait que l’île n’est jamais été vraiment coloniser, elle n’a subi aucune influence extérieur vraiment forte, et donc sa culture est authentique.  



[1]              The carib indians: http://www.avirtualdominica.com/caribs.htm 

Laisser un commentaire

 

@Jeong-min.com |
aidez nous à sensibiliser |
En vers et contre tous. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dep: dessins et caricatures
| ma passion le crochet
| Doljansky Evelyne