• Album : L'ile de la Dominique
      <b>swandivefrogwomanuu.jpg</b> <br />
  • Articles récents

  • Commentaires récents

  • Articles récents

  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • juin 2019
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930

Evolution d’ Untikado

 Au fur et a mesure, le blog sera modifié en fonction des nouvelles idées et nouvelles perspectives d’évolution, ceci grâce à vos commentaires laissés et aux résultats du sondage.

Encore une fois, merci.

*

*

Solution retenue: la création d’une association: 

Nous pourrons nous appuyer sur l’exemple de l’association Equiterre* et créer une association à but non lucratif dont l’objectif serait de contribuer, par le commerce équitable, au développement durable de la réserve des indiens caraïbes. L’astuce serait de regrouper des personnes d’origine Dominicaise, des gens sensibles à la cause des pays en dévellopement, des jeunes intéresser au commerce équitable et de jeunes professionnels engagés.  L’objectif premier de l’association serait de promouvoir la destination Dominique et particulièrement la visite de la réserve des indiens Caraïbes grâce à des partenariats avec des agences de voyage, des organisations de salons, des campagnes d’informations et autres.  Puis, la création bien sur d’un site en ligne afin de participer activement à l’économie de la réserve en proposant ses produits en ligne. 

*

*

Moyens:

 En devenant membre de la fédération artisants du monde. 

*

*

Comment? 

  

Comme, il est expliqué sur le site d’ADM[2], l’on peux adhérer à l’organisme dans le cadre d’un projet collectif: Le projet ADM s’inscrit dans une démarche associative et collective. Nous appuyons et soutenons des projets dont l’objet sera la création d’une association ADM (et boutique) ou l’affiliation à la Fédération en tant que membre relais. Les boutiques sont animées par des bénévoles et des salariés. Notre activité repose essentiellement sur le bénévolat et il est très difficile d’en faire une activité professionnelle.


La Fédération ADM propose aux groupes de personnes intéressées par la promotion du commerce équitable deux types de statuts : le statut de membre actif ou celui de membre relais.
 

Le choix du statut de membre relaisCe statut est celui choisi généralement par des associations, structures, qui veulent appuyer une action concrète et directe de soutien aux producteurs du Sud, mais qui de par leurs activités principales, ne veulent pas s’investir lourdement dans notre mouvement. La vente des produits Artisans du Monde représente alors qu’une partie des activités de la structure concernée qui adhère très généralement sous son nom. 

*

*

*

Conclusion 

Afin de conclure cette première étape de mon projet, comme nous l’avons vu, certe la mauvaise gestion économique de l’île de la Dominique influent sur l’économie de la réserve des caraïbes car bien qu’elle soit indépendante, elle n’en fait pas moi partie qu’elle le veuille ou non. Ainsi,nous avons convenue qu’il est tout à fait juste que la réserve s’alignent sur les projets de dévellopement du gouvernement Dominicais et s’investissent plus dans l’écotourisme en particulier en faisant de la réserve un parc d’attraction pour les touristes car rappelons le c’est quand même d’un fait historique dont il s’agit, ce sont tout de même des derniers indiens caraïbes qui restent dans les caraïbes. De plus, ils pourraient étendre leur agriculture et tenter de participer à l’exportation de fruits et légumes vers les marchés existants. Mais au vue du marché le plus profitable et exploitable, l’exploitation de leur artisanat semble etre la soltuion la plus adéquate. En effet, puisqu’ils sont doués dans la confection de vannerie, de bijou et d’objets de décorations, l’établissement d’un marché grace à l’exportation vers l’étranger, la france par exempl, semble fort intéressant. Le terrain n’est pas totalement inexplorer, nous avons pu trouver sur internet plusieurs sites marchand proposant leurs produits. Malheureusement le premier était un site individuelle donc une entreprise dont les bénéfice ne profitent vétitablement qu’à une seule personne et le second, site beaucoup plus officiel des indiens caraïbes n’était pas encore mis à jour. Or, ce que nous cherchons avant tout, est un marché dont les bénéficiaires directes seraient les caribs et par dessus tout qui soient caractéristique d’un dévellopement durable. 

Il a donc été convenu après l’étude des processus de création d’une entreprise et d’une association, qu’une association répondrais mieux à nos attentes. Le commerce équitable,répondant en tout point à nos questions, nous avons opter pour une affiliation à l’organisme ARTISANTS DU MONDE en tant que membre relais. Ainsi nous aurons le soutien d’une Fédération importante avec ces campagnes d’imformation, son réseau de vente, ses boutique en ligne et au coeur de tout ca,ses bénévoles sensibles aux conditions de vie des producteurs du Sud. 



[1]    Equiterre, l’éthique à portée de clic http://www.equiterre.com/ [2]    Artisant du monde, rubrique « devenir membre » http://www.artisansdumonde.org 

Laisser un commentaire

 

@Jeong-min.com |
aidez nous à sensibiliser |
En vers et contre tous. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dep: dessins et caricatures
| ma passion le crochet
| Doljansky Evelyne